Skip to content

Etude de marché : la réussir simplement et facilement

Une étape redoutée du business plan : l’étude de marché. Chez Angel, on a choisi de vous montrer qu’elle peut être simplifiée mais surtout que vous pouvez la faire vous même ! C’est un atout pour connaître votre marché avant de vous lancer et ça rend l’étude de marché gratuite.

 

Laissons au placard l’idée que l’étude de marché doit être réalisée par un professionnel rôdé ou qu’elle doit faire 40 pages. Regardons comment vous pouvez procéder pour la faire vous même en quelques paragraphes, avec les informations clés dont vous avez besoin.

Pour réaliser votre étude de marché, il faut diviser vos recherches en deux grandes étapes : 

  • l’étude de l’environnement macro, à l’échelle nationale ou internationale
  • l’étude de l’environnement micro, à l’échelle locale

En fonction de votre business, vous pouvez adapter cette recherche. L’idée est d’avoir une connaissance globale puis une adaptation concrète  et approfondie des données générales que vous aurez trouvées.

L’environnement “Macro” : analyse du marché national

Pour démarrer l’étude de marché, il est nécessaire de commencer par des données générales. Pour cela, il suffit de trouver 3 informations simples :

  • le volume du marché, ce qu’il représente en € à l’échelle de la France
  • les prédictions de ce marché pour les 5 prochaines années
  • l’évolution du marché depuis 5 ans

Avec ces informations, vous aurez déjà une bonne connaissance de votre marché et de comment il fonctionne.

 

Pour approfondir cette analyse macro-économique, un outil existe : le PESTEL.

Matrice très efficace pour comprendre les influences sur votre marché, le PESTEL est un acronyme pour analyse le degré d’impact des forces suivantes :

  • Politique : l’influence de l'État et des lobby, les impôts, les syndicats…
  • Économique : croissance, inflation, PIB, chômage, état de la bourse…
  • Social : données démographiques, habitudes d’achat, éducation…
  • Technologique : R&D, nouvelles technologies, cycle de vie des produits…
  • Écologique : météo et climat, ONG, pollution, énergies renouvelables, recyclage…
  • Légal : discrimination, droit du travail et des consommateurs, brevets, RGPD…


En étudiant un à un les différents points, il sera possible pour vous de connaître en profondeur tout ce qui se déroule sur votre futur marché ! Internet sera votre ami pour trouver toutes ces informations. Je vous invite à consulter le dernier paragraphe de cet article qui pourra vous donner des sources fiables pour démarrer vos recherches.

business-partners-gathering-at-office-room-for-bra-2021-12-09-02-46-02-utc

L’environnement “Micro”

Une fois l’analyse à l’échelle nationale finalisée, on peut zoomer à l’échelle locale. Mis à part les activités à l’échelle de la France (vente sur internet par exemple), vous pouvez analyser une zone de chalandise de 50 km² autour de votre lieu d’implantation. Vous pouvez également consulter mon article sur la zone de chalandise qui peut vous aider dans vos recherches si vous avez une présence physique.

 

Cette zone permettra d’analyser les acteurs les plus pertinents dans le cadre de votre activité. Concentrez-vous sur :

  • vos fournisseurs
  • d’autres acteurs susceptibles de vous aider dans votre développement
  • vos concurrents directs et indirects

 

Les fournisseurs sont des acteurs majeurs des entreprises proposant des produits. Il est important de bien les connaître surtout si vous souhaitez choisir des fournisseurs responsables ou de qualité. 

Dans les acteurs pouvant vous aider, vous pouvez mentionner des partenaires qui vous envoient des clients, des revendeurs… Tout votre écosystème est important et il faut bien le connaître pour en tirer le maximum d’avantage, tout en connaissant ses limites.

 

Pour l’analyse des concurrents, concentrez-vous d’abord sur les concurrents directs. Après les avoir répertoriés, vous pourrez regarder comment ils se positionnent au niveau des prix et de leur offre. Une fois les concurrents directs analysés, ou si vous n’en avez pas, vous pouvez regarder vos concurrents indirects. Ce sont les entreprises qui proposent des produits ou services différents des votre mais répondant au même besoin client. 

Par exemple, si vous avez un restaurant indien, les autres restaurants indiens sont des concurrents directs mais tous les autres types de restaurants sont des concurrents indirects car ils répondent au même besoin : se nourrir. 

 

Pour réaliser une bonne analyse de vos concurrents, je vous conseille d’utiliser les forces de Porter. C’est un outil très pratique et il est détaillé dans un autre article.

Pour finaliser votre étude de marché vous pouvez utiliser un autre outil assez facile : le SWOT.

Il s’agit d’une petite matrice qui se présente comme ceci :

analyse-SWOT-ou-MOFF

Elle permet d’analyser votre futur positionnement sur le marché et qu’est-ce qui vous permettra de vous imposer comme un acteur important face à vos concurrents. Vous aurez également une meilleure vision des ressources présentes chez vous et de ce qu’il vous manque pour vous développer sereinement.

 

Contactez-nous si vous avez besoin de précisions concernant ces outils d’analyse de marché.

Etre recontacté gratuitement

Les sites à consulter

Maintenant que vous avez tous les outils pour réaliser au mieux votre étude de marché, il est important d’être sûr(e) des informations que vous allez trouver. 

 

Pour cela je vais vous conseiller quelques sites fiables, pour la plupart gratuits, que vous pouvez consulter pour vos études de marché en France.

  • La seule et l’unique : INSEE. Source inépuisable de données, vous pouvez trouver tous types d’informations sur votre marché. A compléter avec d’autres sources d’informations de l’état : Business France et l’INPI, data.gouv.fr et douane.gouv.fr par exemple.
  • Les cabinets d’experts comptables ou les cabinets d’études ;
  • Xerfi et statista ;
  • Google Adwords et Google Trends ;
  • Pour votre domaine en particulier : presse spécialisée, centre de gestion agréé, site internet spécialisés.

Consultez toutes les sources que vous pouvez !

D’autres sites pour les consommateurs existent également : INC, consomag, 60 millions de consommateurs… Autant de sources importantes pour vos recherches !

Pour les études en dehors de la France, vous pouvez vous tourner vers CCI France International, Credoc ou marketresearch.com.



Internet est un bon allié pour l’étude macroéconomique mais rien ne vaut de descendre dans la rue pour l’étude microéconomique. Chez Angel, nous poussons les entrepreneurs à réaliser une étude de terrain. 

Regardez les transports, les axes routiers et les parkings, posez des questions aux passants et aux commerçants… Les questionnaires de rues fonctionnent très bien pour obtenir une idée fiable de votre marché local. 

diverse-group-of-business-colleagues-brainstorming-2022-02-01-22-37-30-utc

Comme on l’a vu tout au long de cet article, en respectant les étapes d’une étude de marché complète vous aurez :

  • une meilleure connaissance d’où vous vous lancez
  • une vision globale de votre écosystème
  • plus d’informations pour construire votre stratégie

Même si cette étape du business plan peut prendre du temps, elle est nécessaire et si vous la réalisez vous-même vous vous assurez d’avoir la connaissance d’un expert. 

 

Le but de toutes ces recherches est de construire et adapter votre stratégie. Non seulement savoir à quelle catégorie de client vous souhaitez vendre mais également comment vous y souhaitez vous y prendre. C’est ça la stratégie ! Si elle est cohérente avec vos recherches et bien construite, c’est cette stratégie qui déterminera le succès de votre entreprise.

 

Il est toujours possible de vous faire accompagner pour la réaliser, notamment sur des marchés globaux ou plus complexes. Contactez-nous !

Etre recontacté gratuitement
Group 1